Introduction


PUITS COMMUNS

 

 

         Pour son ravitaillement en eau potable, Ludes possédait de nombreux puits communs entre tous les habitants d'une même rue ou d'un même quartier. Il en reste encore actuellement un grand nombre, ceux-ci enclavés pour la plupart à même les maisons d'habitation.

 

         Signalons parmi ces vieux puits, parfois très profond, celui situé dans la rue du petit Chevru devenue ensuite rue Brodel, puis rue de l'abattoir, et maintenant impasse Carnot, alors contre les maisons de Charles Coquot et Jean Baptiste Jupin, lequel puits commun donnait droit de tirer de l'eau aux Sieurs Coquot, Jupin, Bazile, Gougelet, Alexandre et autres, droits reconnus sur les actes notariés.

 

           Un autre puits est situé dans l'impasse du préau, anciennement impasse de "Ah! Ah!".